Faire rire (Si possible)

Ecriture, jeu et mise en scène : Philippe Goudard
En complicité avec Sandy Sun
Création: août 2020
au Festival des Antipodes à Bataville (Fabrique autonome des acteurs)
Durée : 60 mn environ
Texte français ( version anglaise disponible)

Note d’intention :
On peut sincèrement se demander si s’intéresser sérieusement au rire est sérieux, encore que les comiques, tout experts en humour ou artisans du rire soient-ils, ne sont pas pour autant des rigolos, et recourent eux-mêmes à une méthodologie rigoureuse appuyée sur des connaissances approfondies de l’histoire et des pratiques de leur art. C’est donc avec l’humilité de rigueur devant l’ampleur de la tâche et ayant à l’esprit que, comme l’a écrit Pierre Dac, « Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir» que nous aborderons cette réflexion sur le rire en l’illustrant de quelques exemples pratiques et en espérant être le moins obscure possible. Du moins ose-t-on le croire, même avertis par Peter de Vries : « Tout le monde a besoin de croire en quelque chose. Moi, je crois que je vais reprendre un verre. »

Capture d’écran 2020-03-18 à 17.44.52L’idée de « Faire rire si possible » est née d’une communication de 30 minutes, invitée au colloque « Etre en scène, être en jeu » organisé par Laurent Berger pour le programme théâtre de l’université Paul Valéry Montpellier 3, et donnée sous forme de conférence performée en Avril 2019 par Philippe Goudard.
Il y avait mêlé des textes théoriques sur le rire et les clowns à des improvisations clownesques et des extraits de son répertoire.
Le succès rencontré auprès des 200 personnes et des quelques responsables de programmation présentes à fait naître le désir de créer un spectacle sur cette base.
L’essai a été confirmé lors d’une conférence, annoncée comme telle, mais qui était en fait un spectacle clownesque, invitée par la commune de Cendras ( Gard) lors du Salon du livre organisé par cette ville sur le thème du cirque le 16 novembre 2019 : public de 60 personnes de 8 à 80 ans, logistique autonome, lumière de salle… et grand succès auprès de ces spectateurs non préparés, et non avertis du contenu clownesque !
Puis une résidence de création et une première ont été proposée par Daria Lippi à la Fabrique autonome de l’acteur à Bataville …. et le spectacle est né!

Dates :
– 30 août 2020 : Festival des antipodes  / Fabrique autonome de l’acteur/ Bataville (57)
– 23 et 30 novembre 2019 : Gare aux clowns / Cie Doré / Montpellier (34)
– 16 novembre 2019 : Festival du livre/ Cendras (30)
– 21 mars 2019 :Université Paul Valéry/ Montpellier (34)